ACTA IASSYENSIA COMPARATIONIS, 29 (1/2022)
MONSTERS IN LITERATURE / LES MONSTRES DANS LA LITTÉRATURE / MONŞTRII ÎN LITERATURĂ

Acta-29Dans son célèbre recueil d’essais Sulle spalle dei giganti (2017) – Sur les épaules des géants (2018, pour l’édition en langue française) – Umberto Eco souligne, de manière intéressante, qu’à la différence de la beauté, dont le jugement esthétique implique le détachement, la laideur suscite une réaction passionnée de dégoût ou de répulsion. De plus, il souligne que le langage lui-même représente un véhicule pour ce genre d’attitude car il y a beaucoup plus de synonymes de laid que de beau. Parmi eux, le mot monstrueux se démarque. Il désigne un concept qui, quelles que soient les traditions culturelles auxquelles il est rattaché, porte une caractéristique importante: sa dualité – de l’Antiquité à nos jours, l’homme n’a cessé d’éprouver et d’exprimer à la fois horreur et fascination, appât et répugnance envers les monstres (fussent-ils les incarnations réelles ou imaginaires de la terreur) et le monstrueux. De plus, les dimensions littérale et symbolique des monstres parlent également de leur double nature. Les monstres transcendent leurs origines mythiques et folkloriques pour devenir une catégorie culturelle polyvalente, opérant dans des domaines aussi divers que la biologie, la psychologie, la religion, la littérature, les arts visuels et même la politique.

LES MONSTRES DANS LA LITTÉRATURE, le thème que nous avons proposé pour le 29e numéro de la revue AIC, a retenu l’attention des spécialistes des sciences humaines de diverses institutions académiques d’Europe, d’Amérique du Sud et d’Afrique, précisément en raison de sa polyvalence culturelle convaincante. Faisant dialoguer les concepts de monstre et de monstruosité avec une variété d’œuvres littéraires représentant des traditions et des époques différentes, les dix-six articles réunis dans ce volume proposent des analyses substantielles qui envisagent la littérature dans ses liens avec des domaines tels que les études culturelles, les études postcoloniales, les études ethniques et raciales et les études de genre, et aussi avec la mythologie, la philosophie, la psychologie, la politique et les arts de la scène. Les sujets abordés sont, à leur tour, variés : alors que certains des contributeurs s’attachent à faire remonter le thème donné à la poésie persane traditionnelle ou aux Métamorphoses d’Ovide, d’autres partagent un intérêt à accommoder les récits du genre gothique aux approches interprétatives postmodernes. Par conséquent, démons, vampires, créatures marines, êtres infirmes ou entités inhumaines, ainsi que phobies, peurs et désirs anormaux sont évoqués dans les articles qui composent ce nouveau numéro de la revue, prouvant une fois de plus que les monstres peuvent prendre non seulement la forme de personnages fictifs terrifiants ou des êtres physiquement hideux, mais aussi celle des forces cauchemardesques qui vivent constamment en nous.

En voie de parution

ACTA IASSYENSIA COMPARATIONIS 30 (2/2022)
BOOKS AND BOOK WRITING IN LITERATURE/ LES LIVRES ET L’ÉCRITURE DES LIVRES DANS LA LITTÉRATURE/ CĂRŢILE ŞI SCRISUL CĂRŢILOR ÎN LITERATURĂ

La date de publication du nouveau numéro:
le 12 décembre 2022.


Rejoignez-nous

ACTA IASSYENSIA COMPARATIONIS 31 (1/2023)
HUMAN BODY AND CORPORALITY IN LITERATURE/ LE CORPS HUMAIN ET LA CORPORALITÉ DANS LA LITTÉRATURE/ CORPUL UMAN ŞI CORPORALITATEA ÎN LITERATURĂ

La date limite pour l’envoi des articles et des comptes rendus est le 25 mars 2023.

La publication du 31e numéro d’AIC est programmée pour le 25 juin 2023.

 diamondACTA IASSYENSIA COMPARATIONIS
Numéro Special 2021
REPRESENTATIONS OF INDIGENEITY
HISTORY, LITERATURE, AND ANTHROPOLOGY